Pokémon Saphira MMO est un jeu de pokémon virtuel. Permettant ainsi de jouer autant dans la vraie vie (IRL) que dans le virtuel!
 

avatar
Inscrit le : 13/01/2018
Messages : 8
Pokécoins : 3
Virtuality

Feuille de personnage
Pseudo: Hanzo
Pokédollard: 2 500 $
Rang: Scientifique
Voir le profil de l'utilisateur


Shouta Kirihara

MessageSujet: Shouta Kirihara Dim 14 Jan - 20:12
Shouta Kirihara
► ID IN REAL LIFE ◄
Prénom — Shouta
Nom — Kirihara
Sexe — Homme
Âge — 26 ans
Date de naissance — 03 août
Orientation — Hétérosexuel
Origine — Japonaise
► INFO BONUS ◄
Occupation/métier — Avocat
Couleur préférée — Violet
Plat préféré — Omurice
Passe-temps — Lire
Devise — Si tu le fais une fois, tu le feras toujours.
Aime — Résoudre des énigmes, les animaux, négocier
Déteste — Les personnes qui mentent, la musique heavy métal

 
PHYSIQUE & Psychologie
Mes cheveux sont mi longs, finissant à ma nuque. Je les décolore pour les avoir brun, parce que sinon comme tous les autres japonais, j’ai une tignasse noir. Je les coiffe cependant pour qu’ils courbent légèrement vers l’extérieur, leur donnant ainsi plus de mouvement. Mes yeux sont bruns comme vous vous en doutez, mais j’ai récemment acheté de lentilles violettes pour les rendre beaucoup plus attrayant et comment dire… Pour que vous me regardez directement parce qu’on le sait tous que ce n’est pas du tout naturelle pour personne dans le monde. Mes traits sont plutôt fins, mais je suis heureux de garder malgré tout un aspect masculin de ma personne puisque je suis un homme. Pour les vêtements, en vue de mon travail, je n’ai pas beaucoup de choix que de m’habiller proprement et j’en profite par la même occasion d’avoir des chemises de ma couleur préférée. Je peux aussi porter de temps à autre un chapeau haut forme.

Ma personnalité… Je suis une personne juste. Je n’aime pas qu’on me raconte des histoires alors que ça peut influencer mes futures décisions dans mon travail. Certes je dois défendre des personnes, mais il faut malgré tout que je reste le plus neutre possible. C’est un peu ironique, mais c’est que je suis un homme très sensible. Pas beaucoup viril vous me direz, mais je suis comme ça. À force, j’ai réussi à me créer une carapace et à garder une certaine distance émotionnelle avec mes clients. La loi est fait pour être impartiale, alors je dois l’être et donner les bons arguments aux bons moments peu importe les histoires qui tournent autour de ses actions. Même si on reste tous des êtres humains et qu’on a de la compassion. Je démontre une certaine confiance en moi dont je n’ai pas le choix sinon je perdrai toute crédibilité face à un juge ou un jury. Et puis, assez parler de mon attitude au travail. Dans la vie de tous les jours, je ne suis pas une personne très compétitive, je suis plutôt conciliant et médiateur. J’aime par-dessus tout aider les autres et gâter les personnes qui sont importantes pour moi.

 
Histoire
Je suis né ici à Osaka au Japon. Avec mon nom, pas la peine de se demander de quel origine que je suis. C’est clair comme de l’eau de roche; japonais puisque mes deux parents sont typiquement japonais. Je suis l’entre deux de trois garçons de la famille. J’ai donc un grand-frère et un petit-frère. Je m’entends bien avec les deux, mais eux par contre, ce n’est pas du tout le bonheur et l’entre-aide. Étant jeune, j’ai eu à jouer les médiateurs puisqu’ils n’arrivaient pas du tout à ce sentir l’un et l’autre. Mais je vous rassure, avec le temps, ils ont réussi à être en mesure de s’adresser la parole sans pour autant qu’ils ne veuillent s’entre-tuer. Bien qu’ils ne restent pas nécessairement en bon terme. Pour mieux vous situez sur leurs âges, mon grand-frère, Masahito a deux ans de plus que moi et mon petit-frère, Satoru a trois ans de moins que moi. Ce qui donne quand même une différence d’âge entre les deux de cinq ans.

Mais c’est un peu pour ça que mon grand-frère, dès qu’il a eu ses dix-neuf ans, a décidé de quitter la maison familiale pour vivre de ses propres ailes. En fait, il est parti à Tokyo. J’ai toujours quelques nouvelles de lui de temps à autre, mais j’avoue que ça me manque un peu de le voir. Mais sans vous mentir, l’ambiance de la maison s’est beaucoup améliorer depuis son départ.

Mais à mes dix-huit ans, ce fut à mon tour de partir de la maison familiale. Satoru le prit un peu mal parce que je partais. Mais si je voulais compléter mes études dont je voulais absolument faire, il le fallait bien. À Osaka, je ne le pouvais pas. Je lui promis par contre que je reviendrai dès que mes années d’université seront achevés. J’aimais beaucoup cette ville et je l’aimerais toujours. Donc je suis parti à Tokyo où se trouvait mon grand-frère. On avait réussi à avoir une entente lui et moi. On habiterait en colocation dans un appartement pas trop cher le temps que je fasse mes études avant de retourner auprès du reste de notre famille à Osaka. J’étais aussi heureux de le revoir. Et pendant mes années passées avec lui, nos liens se sont nettement renforcis. J’avais maintenant mon diplôme d’avocat en main. Ces années passèrent tellement vite, mais il était déjà temps que j’honore ma promesse et que je retourne vers ma famille.

J’avais certes rencontré une jeune femme à mon université. On est sorti ensemble, mais notre relation n’a duré qu’un an. De plus mon grand-frère ne semblait pas beaucoup l’apprécier, ce qui n’a pas aidé non plus à ce que la relation amoureuse perdure un peu plus.

Je suis retourné à Osaka, annonçant bien sûr mon arrivé imminent à ma famille. J’avais fait mon au revoir à Masahito et j’avais réussi à lui faire promettre de revenir de temps à autre à Osaka. Mais maintenant que j’avais vingt-quatre ans, je me sentais pas de revenir habiter chez mes parents, donc je me pris un appartement seul dans la ville. Satoru était celui qui m’avait acceuilli à mon retour et comme pour rattraper le temps perdu, on s’est beaucoup vu.

J’ai maintenant vingt-six ans et n’étant pas capable d’avoir d’emploi stable dans une compagnie, j’ai décidé de partir à mon propre compte. J’ai dû mettre mes tarifs pas très cher pour être en mesure de me trouver quelques clients, mais les affaires marchent plutôt bien je dirais. En fait, je dois surtout jongler entre mon travail et mes heures de jeux. Surtout concernant le nouveau jeu en ligne de pokémon!

Avatar fictif
► ID IN PROGRESS ◄
Pseudo — Hanzo
Sexe — Masculin
Groupe — Scientifique
ID — 8461

Pokémon starter — Poliwag
Surnom du pokémon — Shu
Sexe du pokémon — Masculin
Nature du pokémon — Mild/Doux
Type(s) du pokémon — Eau


Et toi dans tout ça?
Surnom — Nathie
Âge — 25 ans
Comment vous êtes parvenu jusqu'à ici? — DC
Autre truc à dire? — Voilu, voilà
Provenance de votre/vos avatar(s) — Shotaro Hidari et Philip de Kamen Rider W
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 64
Pokécoins : 27
Virtuality

Feuille de personnage
Pseudo: Kaito
Pokédollard: 19 400 $
Rang: Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur


Shouta Kirihara

MessageSujet: Re: Shouta Kirihara Lun 15 Jan - 18:17
Tu es validé(e)!!

Félicitation, tu es officiellement validé(e)! Tu peux maintenant te plonger dans le RP et t’éparpiller partout sur le forum. Comme tu es un joueur, je te donne tout de suite les statistiques de ton pokémon :

PV : 19
Attaque : 10
Défense : 8
Attaque spéciale : 9
Défense spéciale : 9
Vitesse : 14

Et comme on est toujours en janvier, tu as aussi le droit de te choisir une CS de ton choix!

Tu peux créer ton Log Memories.
Pour ce qui est de ta Trainer’s Card, tu peux en demander l’acquisition ici.
Si tu veux trouver des partenaires de RP, tu peux également te rendre dans cette section; Demandes de RPs.

Si tu as la moindre question, n’hésite pas à contacter un membre du staff!
Bon jeu parmi nous! o/
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Terashima Shouta - Civil & Frère de Kaori ▬ feat Kanba Takakura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Saphira MMO :: Partie Administrative - GRIMOIRE :: Création de votre personnage :: Personnages validés-